SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire   

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire   

Statuts de la SFMN - ANNEXE 1 : mission des élus

ANNEXE 1

  • Règlement intérieur relatif aux missions des élus au CA de la SFMN Les membres du CA élus en inter-régions ont un rôle essentiel pour les échanges d’information entre le CA et le bureau de la SFMN d’une part, l’ensemble des membres d’autre part. En effet, le bon fonctionnement de la SFMN repose entre autres sur deux flux d’informations en sens opposé:
    La remontée de multiples informations du terrain (les services, unités et laboratoires de médecine nucléaire), qui garantit la représentativité de ces élus et justifie/légitime leur place au CA
  • La diffusion d’informations émanant du CA et du bureau, en tant que décisions ou propositions de ces instances, ou en tant que répercutions de divers documents et informations dont elles ont été saisies par d’autres organismes. Afin d’améliorer la fluidité et l’efficacité de cette double circulation, il est demandé à ces représentants de mettre en place un réseau pyramidal de personnes-relais ; le CA leur donne mandat pour cela, ce qui les autorise à solliciter officiellement, au nom du CA, des collègues volontaires. Il est apparu que deux niveaux de relais sont nécessaires:
  • Un premier niveau regroupant un correspondant pour chaque région/département de l’inter-région
  • Un second niveau regroupant un correspondant pour chaque ville/service. Une fois mis en place ce réseau, les missions demandées sont (non exclusivement d’autres actions possibles) :

1°) la remontée d’information. Cela concerne EN PARTICULIER

  • Le renseignement annuel de l’enquête unique relative au recensement des moyens humains et matériels de chaque service et de l'activité produite par ces derniers tant d'un point de vue qualitatif que quantitatif de manière précise ou extrapolée
  • Le recueil d’informations quant aux incidents déclarés à l’ASN, les retours et les éventuels dysfonctionnements ou litiges qui s’y rapportent
  • Toute difficulté vécue par un service qui nécessite l’intervention de la SFMN ou qui présente un intérêt d’ordre général (par exemple une situation créée par la pénurie de molybdène)
  • Les informations sur la démographie, le nombre d’internes en formation et les capacités de formation des terrains de stage (en lien avec le CNEBMN, ce qui suppose de se mettre en relations avec les coordonnateurs locaux, régionaux et inter-régionaux du DES

2°) la diffusion d’information.
Celle-ci est bien entendue assurée par les lettres électroniques, le bulletin de l’APRAMEN, et le site web sfmn.org. Mais il s’avère souvent utile, afin d’augmenter la vitesse et l’efficacité (pourcentage de collègues touchés, intégration de l’information), d’avoir une action de sensibilisation. Il est demandé aux élus concernés, secondés par les membres de leur réseau pyramidal mis en place, d’assurer cette sensibilisation sur demande du bureau ou du CA lorsqu’une telle action sera jugée nécessaire, soit parce qu’il faut aller vite, soit parce qu’une information est classée d’importance élevée (ou les deux). Même si leurs missions sont moins formalisées, les autres membres du CA et notamment les membres élus des collèges B et C se doivent de participer également de manière active à l'échange et à la diffusion des informations au sein de la société.