SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire   

 SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire   

Fiche information des patients

Effets secondaires éventuels et dose d’exposition aux rayonnements ionisants dans le cadre d'un examen diagnostique:

Si vous êtes enceinte ou susceptible de l'être, ou que vous allaitez merci de le signaler par avance ou dès votre arrivée dans le service.
La quantité de produit administré est extrêmement faible, il n’existe pas de toxicité, les réactions allergiques sont très exceptionnelles.
La dose de rayonnements ionisants délivrée à l'occasion de cet examen est du niveau des faibles ou très faibles doses et correspond approximativement, comme les examens de radiologie, à l'exposition naturelle aux rayonnements ionisants reçue en France sur quelques mois ou années.

A ce faible niveau d'exposition, aucune conséquence néfaste sur la santé n'a jamais été démontrée.

Pendant les heures qui suivront votre sortie du service, vous serez susceptibles de délivrer vous-même, à vos proches et votre entourage, de très faibles doses de rayonnements qui ne présentent aucun risque, y compris pour les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Après l'examen :

Il est recommandé de boire régulièrement le jour de l’examen, afin de favoriser l’élimination urinaire du produit injecté.

Vous pouvez utiliser les toilettes habituelles en prenant soin de respecter les règles habituelles d'hygiène (tirer la chasse d’eau et vous laver systématiquement les mains après).

Si vous devez être hospitalisé dans les jours qui suivent, signalez au service d’hospitalisation que vous avez eu un examen scintigraphique.

Certains lieux comportent des détecteurs de radioactivité (aéroports, certains postes frontières…) que vous pouvez déclencher parfois plusieurs jours après l’examen. Un certificat indiquant l’élément radioactif qui vous a été administré peut vous être fourni sur demande.

Aucune mesure d’éviction particulière n'est recommandée pour l’entourage et les sujets contacts, y compris les enfants en bas âge et les femmes enceintes, les doses cumulées étant toujours très inférieures à 1 mSv et très souvent équivalentes à celles délivrées par l’irradiation naturelle de certaines régions sur quelques jours.

 

Téléchargements :

  Fiche information des patients (version pdf)