En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous permettre et faciliter la navigation sur le site notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session.

Contact

contact@acoramen.fr
04 67 79 89 00

Follow

Info

All demo content is for sample purposes only, intended to represent a live site. Please use the RocketLauncher to install an equivalent of the demo, all images will be replaced with sample images.

Connexion

Index de l'article

II. INDICATIONS

 

A. Indications reposant sur des essais avec répartition aléatoire des sujets, méta-analyses, passages en revue systématiques

Aucune donnée disponible à la date de la dernière mise à jour.

 


B. Indications reposant sur des travaux d'expérimentation ou d'observation fiables

  1. Scintigraphie des tumeurs des tissus issus de la crête neurale embryonnaire, tels que le phéochromocytome, les paragangliomes, les chémodectomes, les tumeurs carcinoïdes: il s'agit donc d'un moyen de caractérisation tissulaire dans le bilan pré-opératoire de ces tumeurs.
  2. Ces tumeurs peuvent être associées à des Néoplasies Endocriniennes Multiples (NEM), à un syndrome de Von Hippel Lindau, une pathologie familiale etc…
  3. Ces tumeurs sont dans 10 à 40% des cas selon les séries, métastatiques et la scintigraphie participe au bilan d'extension de ces tumeurs.
  4. Ces lésions peuvent être multiples sans être malignes, la scintigraphie participe au bilan des autres lésions.
  5. Bilan pré-opératoire d'une masse surrénalienne de grand diamètre avec une densité spontanée au TDM > à 10 UH, vascularisée ou kystisée au TDM, non hypersécrétante et devant être opérée: ce bilan permet de diagnostiquer des phéochromocytomes non ou peu sécrétants (10% des cas) et de faciliter le geste chirurgical et surtout la prise en charge anesthésique.
  6. Bilan post-opératoire des lésions pour s'assurer de la totalité de l'exérèse, ceci permet de donner un argument de type évolutif. Parfois, certaines lésions sont en partie laissées en place (grosses lésions), la scintigraphie permet d' éviter alors le diagnostic de récidive.
  7. Bilan avant un éventuel traitement par la MIBG marquée à l'iode 131
  8. Bilan évolutif d'une tumeur fixant la MIBG au cours des traitements ou de la surveillance (nombre de sites fixants, intensité des sites fixants etc...)

On a exclu de ce guide les neuroblastomes et les bilans avant transplantation cardiaque (cf guides appropriés).


C. Indications reposant sur d'autres éléments probants lorsque les conseils se fondent sur des avis d'experts et sont validés par des instances faisant autorité.

Aucune donnée disponible à la date de la dernière mise à jour.