SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

Edito Avril 2104 : Colloque annuel

Chers collègues, chers amis, chers membres de la SFMN

Nous sommes le 22 avril, week-end de Pâques et à moins d'un mois de notre Colloque annuel, qui se tiendra comme vous le savez à Saint-Etienne (cf. 52ème Colloque de Médecine Nucléaire de langue Française). Ce colloque, vitrine du dynamisme de notre communauté, ne peut qu'être un succès et je profite de ce week-end pascal pour vous en rappeler les raisons et vous faire partager mon enthousiasme et mon optimisme.

Il doit être un succès car la médecine nucléaire a le vent en poupe, au risque de me répéter ! Nouveaux traceurs TEP, nouveaux traceurs technétiés, rôle et implication cliniques en cancérologie, neurologie, cardiologie - et pas seulement dans ces trois domaines - qui se confirment et s'amplifient, nombreux essais cliniques dans lesquels une place décisionnelle lui est de plus en plus attribuée... Et par ailleurs, la lente mais significative avancée de la thérapie, avec l'arrivée du chlorure de radium 223, la renaissance de Zévalin, les essais qui démarrent, en dépit de toutes les difficultés, avec des anticorps et des peptides marqués au lutétium 177, et bientôt des émetteurs alpha ?
Point d'orgue de ce printemps radieux, l'ouverture vers la médecine nucléaire comme partie intégrante de la médecine personnalisée et le murissement de l'approche « théranostique » et du concept d'examen compagnon.

Lire la suite : Edito Avril 2104 : Colloque annuel

Edito 2014 : Les voeux du Président

Les vœux du Président…. JP Vuillez

Chers collègues, chers amis,

J’ai à nouveau le plaisir en ce début d’année de vous adresser mes meilleurs vœux pour une année 2014 placée sous le triple signe de l’optimisme, de l’enthousiasme, et de la lutte pour notre spécialité. Comme l’an dernier, sont concernés médecins nucléaires, radiopharmaciens, physiciens, manipulateurs, biologistes, techniciens, préparateurs, industriels, tous ceux qui contribuent et croient à la médecine nucléaire et se battent pour lui conserver et développer sa place dans un système de soins de plus en plus performant mais de plus en plus compliqué.

Lire la suite : Edito 2014 : Les voeux du Président

Edito Juillet 2013 : post-Rouen

Chers amis, chers collègues,

 Il y a 6 semaines se tenait à Rouen notre 51ème Colloque de Langue Française… Tout le monde s’accorde pour dire que ce colloque a été un succès, tant sur le plan du contenu scientifique que par la fréquentation et l’organisation. Remercions à nouveau les organisateurs et le comité scientifique pour ce succès, et félicitons nous de la bonne santé de notre société.

Je voudrais revenir sur les chantiers qui s’ouvrent ou qui continuent pour l’année à venir. Il faut en effet rester conscient que nous ne tiendrons debout qu’en restant en mouvement… la médecine nucléaire, spécialité reposant sur la physiologie et la physiopathologie, étant obligée d’évoluer en fonction des connaissances dans le domaine, c’est-à-dire très vite et très souvent. 

Lire la suite : Edito Juillet 2013 : post-Rouen

Edito Mai 2013 : 51ème Colloque

Au nom de la Société Française de Médecine Nucléaire, du comité scientifique et du comité d’organisation, j’ai le grand plaisir de vous inviter au 51ème colloque de Médecine Nucléaire de Langue Française qui se tiendra à Rouen, du 24 au 27 mai 2013. Cette organisation a été confiée au Département de Médecine Nucléaire du C.L.C.C. et C.H.U. de Rouen qui est particulièrement heureux de vous accueillir dans cette magnifique ville de Haute Normandie. 

Ce 51ème colloque de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire témoigne de la vitalité et de l’énergie de notre discipline, à la fois sur le plan hospitalier et sur le plan universitaire. Le comité scientifique, présidé par le Pr Emmanuel Durand, a choisi comme ligne directrice la quantification et ses rapports avec l’imagerie radiologique. En effet, les évolutions médicales et technologiques nous imposent de réfléchir pour renforcer la place de notre spécialité dans les années à venir.

Lire la suite : Edito Mai 2013 : 51ème Colloque

Designed by SFMN - ACORAMEN