SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

Les mesures de la clairance glomérulaire - V. PRECAUTIONS DE RADIOPROTECTION

V. PRECAUTIONS DE RADIOPROTECTION

 

A. Gestion des déchets

L'aiguille ayant servi à l'injection doit être éliminée dans un récupérateur d'aiguilles cependant que l'éventuel dispositif de perfusion doit être éliminé dans un fût blindé, en tant que matériel biologiquement contaminé. Les flacons, seringue d'injection, aiguille, coton, gants ayant servi à l'injection sont stockés en containers plombés jusqu'à ce que la décroissance physique amène leur activité à une valeur autorisant leur élimination (Voir procédure de gestion des déchets).

 

B. Personnel soignant et familles des patients

Concernant le patient adulte, en cas d'allaitement: pas d'arrêt nécessaire.pour les radioactivités recommandées dans ce guide

Concernant le personnel du Service de Médecine Nucléaire, les mesures de radioprotection correspondant aux mesures générales appliquées lors de l'utilisation de radiopharmaceutiques. Il s'agit du port de gants pour tout ce qui a trait à la préparation et à l'administration du radiopharmaceutique afin d'éviter toute contamination. Il s'agit par ailleurs, pour limiter au maximum les doses reçues, de limiter le temps passé à proximité du patient injecté, d'augmenter autant que faire se peut la distance avec ce dernier et d'utiliser des écrans et des protèges seringues plombées.

Concernant le personnel soignant en dehors du Service de Médecine Nucléaire, la manipulation des urines se fera avec des gants jetables durant 24 heures après l'examen et les femmes enceintes éviteront d'être en contact proche et de façon prolongée avec l'enfant durant 24 heures.

 

C. Urines, selles et prélèvements sanguins

Il faut recommander le port de gants jetables pour les manipulations des échantillons biologiques et les soins dans les 24 heures qui suivent l'administration de ces radiopharmaceutiques.

Les urines collectées sont rejetés dans les toilettes spécifiques après mesure de leur volume et comptage.
Les garnitures, sondes urinaires, bocaux doivent être manipulés avec des gants. Les déchetteries hospitalières, n'acceptant que les déchets exempts de radioactivité il est recommandé, pour les patients hospitalisés, de collecter ces déchets solides durant 12 jours et de les conserver durant 180 jours aux fins de décroissance pour le 51Cr. Pour le 99mTc ces durées sont ramenées respectivement à 3 jours et 4 jours.

 

D. Conduite à tenir en cas d'administration erronée à un patient à qui le radiopharmaceutique n'était pas destiné

Hydratation abondante pour accélérer l'excrétion urinaire du radiopharmaceutique et mictions fréquentes pour diminuer l'irradiation vésicale

 

E - Conduite à tenir pour la radioprotection en cas de décès du patient

Pas de précautions particulières.

 

F. Niveau de référence diagnostique

Le niveau de référence pour un radiopharmaceutique donné est la valeur de l'activité préconisée pour la ou les indications de l'AMM sauf justification médicale ou technique (arrêté du 12/02/2004)

 

G. Suggestions pour la réduction de la dose absorbée par le patient

Hydratation abondante, mictions fréquentes

 

 

 

Compte utilisateur