SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

SFMN
Société Française de Médecine Nucléaire
et Imagerie Moléculaire

La scintigraphie de perfusion du myocarde - I. INFORMATIONS ET DEFINITIONS PREALABLES

I. INFORMATIONS ET DEFINITIONS PREALABLES

La scintigraphie de perfusion myocardique permet l'évaluation de la perfusion myocardique relative grâce à l'administration par voie intraveineuse d'un médicament radiopharmaceutique. Elle permet de déceler les territoires ayant un déficit relatif de fixation et donc de perfusion myocardique (ischémie myocardique et infarctus du myocarde).

Cette évaluation de la perfusion myocardique relative peut être réalisée au repos et/ou après un test de provocation d'ischémie myocardique (stress pharmacologique ou épreuve d'effort°) ou au décours immédiat d'un épisode aigu à partir des acquisitions planaires ou le plus souvent tomographiques (TEMP).

Lors des acquisitions tomographiques synchronisées à un signal électrocardiographique (TEMPS: Tomographie d'émission monophotonique synchronisée), il est possible d'évaluer simultanément la perfusion et la cinétique segmentaire et globale du ventricule gauche (VG).

Les tests de stress ne sont pas traités dans ce guide. Le lecteur est renvoyé aux recommandations conjointes de la Société Française de Cardiologie et de la Société Française de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire: "Mise à jour des recommandations concernant la pratique des épreuves de provocation d'ischémie en cardiologie nucléaire chez l'adulte et l'enfant", Médecine Nucléaire-Imagerie fonctionnelle et métabolique"  2002, vol 26, N° 12, p 691-709.

 

Designed by SFMN - ACORAMEN