En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous permettre et faciliter la navigation sur le site notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session.

Index de l'article

II. INDICATIONS

 

II.1. Indications reposant sur des travaux d'expérimentation ou d'observation fiables

Neurologie
La TEP à la [18F]-FDOPA est indiquée pour détecter une perte fonctionnelle des terminaisons des neurones dopaminergiques dans le striatum (neurones présynaptiques). Elle est utilisée pour le diagnostic différentiel de la maladie de Parkinson au sein des syndromes extrapyramidaux.

Oncologie
Parmi les examens d'imagerie, la TEP à la [18F]-FDOPA permet une approche fonctionnelle des pathologies, organes ou tissus dans lesquels une augmentation du transport intracellulaire et de la décarboxylation de l'acide aminé dihydroxyphénylalanine est recherchée. Les indications suivantes ont été plus particulièrement documentées:

 

1. Diagnostic:

  • Diagnostic et localisation d'un insulinome en cas d'hyperinsulinisme chez le nourrisson et l'enfant ;
  • Diagnostic et localisation de tumeurs glomiques chez les patients porteurs d'une mutation du gène de la sous-unité D de la succinate-déshydrogénase ;
  • Localisation des phéochromocytomes et paragangliomes négatifs en scintigraphie à la MIBG-(123I).

 

2. Stadification:

  • Phéochromocytomes et paragangliomes.

 

3. Détection des récidives ou de la maladie résiduelle:

  • Tumeurs cérébrales primitives ;
  • Phéochromocytomes et paragangliomes négatifs à la scintigraphie MIBG-(123I) ;
  • Cancer médullaire de la thyroïde avec élévation de la calcitonine sérique ;
  • Tumeurs carcinoïdes bien différenciées du tube digestif ;
  • Autres tumeurs endocrines digestives, quand la scintigraphie des récepteurs de la somatostatine est négative.

 

II.2. Indications reposant sur d'autres éléments probants lorsque les conseils se fondent sur des avis d'experts et sont validés par des instances faisant autorité.

Les données récentes montrent que les performances diagnostiques de la TEP à la [18F]-FDOPA sont excellentes pour la détection des lésions endocrines bien différenciées de l'intestin grêle et significativement moins bonnes pour la détection des tumeurs endocrines digestives d'autre origine (pancréas, estomac, duodénum, côlon et rectum), même bien différenciées. Pour les tumeurs endocrines digestives n'ayant pas l'intestin grêle pour origine, la TEP à la [18F]-FDOPA n'est indiquée qu'après scintigraphie des récepteurs de la somatostatine et éventuellement TEP au FDG (qui peut être positive même en cas de tumeurs bien différenciées).