En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous permettre et faciliter la navigation sur le site notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session.

Contact

contact@acoramen.fr
04 67 79 89 00

Follow

Info

All demo content is for sample purposes only, intended to represent a live site. Please use the RocketLauncher to install an equivalent of the demo, all images will be replaced with sample images.

Connexion

Chers amis, chers collègues,

 Il y a 6 semaines se tenait à Rouen notre 51ème Colloque de Langue Française… Tout le monde s’accorde pour dire que ce colloque a été un succès, tant sur le plan du contenu scientifique que par la fréquentation et l’organisation. Remercions à nouveau les organisateurs et le comité scientifique pour ce succès, et félicitons nous de la bonne santé de notre société.

Je voudrais revenir sur les chantiers qui s’ouvrent ou qui continuent pour l’année à venir. Il faut en effet rester conscient que nous ne tiendrons debout qu’en restant en mouvement… la médecine nucléaire, spécialité reposant sur la physiologie et la physiopathologie, étant obligée d’évoluer en fonction des connaissances dans le domaine, c’est-à-dire très vite et très souvent. 

Au nom de la Société Française de Médecine Nucléaire, du comité scientifique et du comité d’organisation, j’ai le grand plaisir de vous inviter au 51ème colloque de Médecine Nucléaire de Langue Française qui se tiendra à Rouen, du 24 au 27 mai 2013. Cette organisation a été confiée au Département de Médecine Nucléaire du C.L.C.C. et C.H.U. de Rouen qui est particulièrement heureux de vous accueillir dans cette magnifique ville de Haute Normandie. 

Ce 51ème colloque de Médecine Nucléaire et Imagerie Moléculaire témoigne de la vitalité et de l’énergie de notre discipline, à la fois sur le plan hospitalier et sur le plan universitaire. Le comité scientifique, présidé par le Pr Emmanuel Durand, a choisi comme ligne directrice la quantification et ses rapports avec l’imagerie radiologique. En effet, les évolutions médicales et technologiques nous imposent de réfléchir pour renforcer la place de notre spécialité dans les années à venir.

Les vœux du Président…. JP Vuillez

Chers collègues, chers amis,

J’ai le plaisir en ce début d’année, et ce n’est pas seulement pour obéir aux traditions, de vous adresser mes meilleurs vœux en vous souhaitant une année 2013 fertile sur tous les plans. Au premier desquels, bien entendu, celui de la spécialité que nous partageons au sens large, médecins nucléaires, radiopharmaciens, physiciens, manipulateurs, biologistes, techniciens, préparateurs, industriels, en bref tous les membres de notre société savante.

Communiquer c’est autant partager ce que l’on a en commun que gérer les différences qui nous séparent.

Le dictionnaire retient trois sens différents :

  • Sens 1 Transmettre, diffuser ;
  • Sens 2 Annoncer, faire part de quelque chose ;
  • Sens 3 Faire partager.

La SFMN représentée par son bras armé, son bureau de direction, a clairement affiché sa volonté de développer la communication au sein de la communauté de médecine nucléaire.